• association.biotrace@gmail.com

Frédéric Bourgaud

Quelles solutions pour cultiver des plantes de façon durable en dehors des terres agricoles ?

Mr Frédéric Bourgaud
Directeur Recherche et Innovation
Plant Advanced Technologies
Vandoeuvre-France
frederic.bourgaud@plantadvanced.com

La deuxième moitié du XXème siècle a vu émerger des techniques culturales agricoles qualifiées de « hors sol ». Au travers de ces méthodes, les besoins nutritionnels des végétaux sont apportés par un milieu nutritif liquide (techniques telles que de « Nutrient Film techniques », hydroponie, aéroponie etc.), avec des plantes élevées dans un environnement confiné (serres ou hangars de cultures). Dans des environnements urbains ou périurbains, les apports énergétiques nécessaires à la croissance des végétaux peuvent être obtenus par la valorisation de la chaleur fatale. La croissance des plantes peut aussi être favorisée par l’usage d’éclairage LED, dont la consommation d’énergie est très faible comparée aux lampes à sodium d’ancienne génération.

Ces techniques permettent de répondre favorablement aux exigences de qualité attendues aujourd’hui pour des denrées agricoles : usage raisonné des ressources, cultures respectant les principes de base de l’agriculture biologique (zéro pesticides, lutte biologique contre les bioagresseurs…), qualité gustative retrouvée et fraicheur des productions agricoles, circuits de distribution courts etc. 

De telles infrastructures peuvent facilement s’adapter aux environnements urbains de la ville du XXIème siècle et commencent à se développer dans certaines villes nord-américaines. Ainsi, des chambres de cultures sont construites directement attenantes à des magasins de fruits et légumes, assurant un approvisionnement direct en produits frais, récoltés au stade idéal de maturité.

La société Plant Advanced Technologies a développé de telles infrastructures de cultures (serres hautement instrumentées) dédiées à la production de plantes synthétisant des principes actifs (ou substances naturelles) utilisés dans le domaine de la cosmétique par l’industrie pharmaceutique. Une technologie dite des « plantes à traire » a été développée permettant de récolter des substances naturelles à partir des végétaux sans détruire la ressource végétale. Ainsi, les mêmes plantes peuvent être utilisées de façon durable pour produire des molécules rares qui sont pratiquement insourçables en dehors de cette technologie.

Nos systèmes de cultures préfigurent donc les systèmes de serres de haute technologie qui commencent à se développer pour la production de denrées alimentaires dans des environnements urbains ou périurbains.